À l’occasion de l’approche des fêtes de Pâques, j’avais prévu de faire un article sur l’importance de cette fête, pourtant souvent moins fêtée que Noël. Cet article je ne le ferai pas, pas cette année du moins. Car un autre sujet me préoccupe davantage, et je tiens à t’en parler. Dans le monde, certains de nos frères et sœurs souffrent chaque jour en raison de leur foi, mais à Pâques, depuis quelques temps, certains pays sont particulièrement touchés, de façon extrêmement violente.

 

Le constat : pour la troisième année consécutive, dans la période de Pâques, un attentat visant des chrétiens fait la une

Ce n’est pas un sujet dont on parle facilement, même dans les églises. La persécution, pourtant quotidienne, fait rarement les gros titres. Mais depuis 3 ans, à Pâques, des attentats commis au Kenya (2015), au Pakistan (2016) et en Égypte (2017) ne peuvent être passés sous silence. Soudain tout le monde, nous compris, se souvient que la persécution existe encore. C’est la première chose que je retiens de ces attentats : me souvenir de mes frères et sœurs persécutés, et souffrir avec ceux qui souffrent.

 

Notre réaction : la prière

Il y a une raison pour laquelle il est important de nous souvenir des chrétiens persécutés : prier pour eux. Je crois que dans ces moments difficiles, ils en ont particulièrement besoin. Et pas seulement aujourd’hui mais aussi chaque jour. Pour m’aider à cela, chaque année, je m’engage à prier pour un pays en particulier (l’Afghanistan l’année dernière, l’Érythrée cette année). Ce sont des pays où les chrétiens subissent une forte persécution et qui m’ont particulièrement interpellée. Je t’invite à trouver toi aussi un pays qui te touche particulièrement afin de prier pour ce pays et l’Église de ce pays. Personnellement cela m’aide à ne pas transformer les prières en un répétitif “et je Te remets les chrétiens persécutés” mais à prier pour des situations ou des personnes en particulier.

 

Ce que je veux retenir de leur réaction : l’amour

Au lendemain des attentats, si certains médias mettent en avant la colère et la peur des chrétiens Égyptiens, d’autres indiquent que certains chrétiens témoignent de l’amour qu’ils ont pour leur pays, l’envie de prier pour leurs persécuteurs et de célébrer Pâques avant tout dans la joie. De même, moins d’un an après les attentats au Pakistan, une chrétienne pakistanaise parlait de la persécution dans son pays en demandant à ceux qui l’écoutaient de ne pas éprouver de haine mais de l’amour pour les persécuteurs, se basant sur Philippiens 4 v.8 : « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées ». Cet amour qui interpelle n’est rien de plus que l’obéissance à un commandement donné par Jésus. Et si, moi aussi, j’aimais ces persécuteurs et priais pour eux ?

 

Un appel commun : regarder à Dieu

Ces attentats me rappellent notre faiblesse, notre petitesse. Ils me rappellent à quel point Dieu est plus grand que nous, si grand que nous ne pouvons pas toujours comprendre immédiatement Ses plans. Ils me rappellent aussi que ce Dieu, venu sur terre, a été Lui-même persécuté. En ce vendredi Saint, nous nous souvenons de la mort de Jésus sur la croix. Récemment, je relisais Matthieu 27, et j’étais choquée par toutes les douleurs physiques et émotionnelles par lesquelles Jésus a dû passer. Mais, en ayant vécu cela, Il est le plus à même de comprendre les souffrances des chrétiens persécutés (et mes souffrances à moi). Quand je pleure avec mes frères et sœurs qui pleurent, au lieu de me laisser aller à la peur, l’incompréhension ou la haine, je me souviens que Jésus aussi pleure avec eux. Ces attentats à l’occasion de Pâques me rappellent que, lorsque je souffre ou que je ne comprends pas une situation, c’est d’abord à Dieu qu’il faut regarder. Cela, les chrétiens touchés par ces attentats s’en souviennent sans doute chaque jour.

 

Et toi, comment choisis-tu de réagir face aux attentats de Pâques ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s